Fairy Tail RPG

Plus qu'un simple manga sur la magie ... Une véritable bombe dans l'univers du Shonen Fantastique !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première rencontre

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Première rencontre   Lun 3 Mai - 20:41

Cela fessait 5 ans que je n'avais plus fouler de mes pieds les avenues de Magnolia. Pourtant, rien n'avait changer dans le quartier des commerçants. L'apothicaire était toujours à la même place sauf que sa devanture semblait avoir reçu un coup de neuf. A coté le magasin d'artefact magique qui a remplacer peu après celui de mon père avant mon départ semblait avoir pris de l'ampleur. Puis ca et là, de nombreux petits commerces plus humble s'éparpillait ca et là le longe de la rue. Beaucoup de monde circulait à cette heure sur la route pavé mais tous semblait vouloir éviter de m'approcher. Dès qu'ils arrivaient à une certaine distance de moi, ils s'écartaient, parfois même sans s'en rendre compte. Voyait-on la "croix" que je portais dans mon cœur?

Il fallait dire que mes vêtements devait étonner, je porter une veste assez grosse cr je revenais des zones du nord où le froid et la neige avaient été si mordant que j'en avais encore des frissons mais j'y avais pu y développer mon endurance face à ma magie et les effets secondaires tardaient de plus en plus à apparaître. Allais-je pouvoir les éliminer définitivement?

Mes pas me conduisirent ensuite dans une rue adjacente, une rue que j'avais si souvent parcouru lorsque j'avais été enfant. Elle n'avait, elle non plus, pas changer et était rester tel quel que dans mes souvenirs cependant après une vingtaine de mètre, je la vis barrer par une barrière en bois. Au delà de celle-ci, les murs étaient noircis et une ancienne odeur de bruler perdurait encore.

**Même après toutes ces années, l'odeur est resté. Ce feu magique est l'un des plus puissant que j'ai rencontré**

En soupirant, je sautais au-dessus de la barrière pour continuer jusqu'au bout de la rue où se trouvait anciennement le seul domicile que je n'ai jamais eu. Je ne fus pas étonner de voir encore les ruines noircies du bâtiment. On avait du isoler cette partie de la cité de peur de quelconque malédiction idiote. Je pénétrais au milieu des ruines vers l'ancien comptoir dont seul les structures était encore debout. Si j'avais encore pu, une larme aurait couler sur ma joue mais j'avais trop pleurer lors de mon enfance que plus rien ne pouvait couler.

Je contournais ensuite le comptoir et m'avançait vers la pièce du fond qui elle était restait dans un état acceptable, j'en étais soulagé, je pourrais y dormir à l'abri un peu en attendant de trouver un travail rentable.J'y déposais mon sac, en sortait une espèce de hamac que j'accrochais entre deux pierres l'un des pics et l'autre pic entre deux autres pierres sur le mur en face. Après m'être installé un temps soit peu, je sortit de ma cachette pour retourner dans la pièce du devant ou je me mis en charge de retrouver la cache qu'avait mon père où il avait laissé un présent pour moi, ses derniers mots adressé à moi avant sa mort. Je la trouvas sous le comptoir, un mécanisme magique réglé pour que seul ma magie puisse l'ouvrir car un cercle de rituel de couleur or se dessina au sol. De ce cercle, un long sabre noir en sortit. c'était donc ca, il m'avait léguer Masamune, le sabre de ma mère lorsqu'elle avait été un mage rivalisant avec ceux de rang S de nombreuses guildes. Je mis fin au sortilège en attrapant mon héritage que je lias à ma ceinture.

Je sentis ensuite une étrange impression, une sorte de mise en garde de mon subconscient. Une impulsion électrique de très faible amplitude perturba l'air. j'avais appris à me servir de l'électricité statique comme d'un capteur de danger rapproché qui ne marche que seulement quand je suis calme. Je me retournais doucement, pour faire face à l'inconnu se trouvant derrière moi. M'avait-il suivit?


Dernière édition par Rayën Silver le Ven 14 Mai - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sakine Meiko

avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 25/12/2009
Age : 25
Localisation : Guilde de Fairy Tail !

Feuille de personnage
Points d'XP:
0/25  (0/25)
Niveaux:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Première rencontre   Ven 7 Mai - 18:37

Spoiler:
 


Il était 16h quand Meiko mit le nez dehors pour la première fois aujourd'hui. Elle avait passé le trois-quart de sa journée à roupiller et à peine une petite demi heure dans la salle de bain, grande prouesse pour cette jeune femme si attachée aux regards des autres. Et bien aujourd'hui elle avait eu une mini flemme et c'était contenté d'un rapide coup de brosse sur ses cheveux qu'elle releva en queue de cheval basse après une douche revigorante et enchaîna avec un maquillage très léger et .. Oui, d'un maquillage ! Elle qui déteste pourtant cela .. Non, en fait elle n'a rien contre le maquillage. La maladie des Ado's dites "La Fénéantise aiguë" lui interdit toute forme de gloss, mascara et autres produits cosmétiques. Toutefois, après une tel sieste, la jeune fille était d'humeur à se pomponner le visage. D'une tenue simple qu'elle ne mit donc pas deux plombes à choisir dans son armoire ôh combien abondante : une tunique noire à manche longue, un slim ardoise (bleu terne grisé) et une paire de chaussures "vanille" à talons, agrémenté d'un petit noeud noir sur le devant de la chaussure. Par-dessus cela, un long manteau d'un brun grizâtre car, l'air se rafraichissait malgré le mois de mai. Avant de sortir, elle attrapa une paire de lunette orange qu'une ancienne camarade lui avait offerte et poussant la porte de son modeste logement , frissonna en sentant l'air frais et mordant sur ses joues nues. Pourquoi elle sortait ? Tout simplement pour sortir. Pour prendre l'air et oublier un peu son amer solitude depuis la perte de ses parents ainsi que l'inébranlable angoisse des examins de magie, elle pour qui la liberté est tout... Enfin, elle n'allait pas se laisser démoraliser, ce n'est pas le genre de la maison ! Et quand on sort et qu'on ne sait pas où aller, où est-ce qu'on va ? A Magnolia, bien évidemment. Au Centre Commercial me dites-vous ? Mais quel cruel manque d'imagination !

C'est de cette façon que Meiko se dirigea avec un calme enthousiasme, vers le fière épicentre de cette luxuriante ville où la bonne ambiance régnait presque de manière ironique. Oui, même elle, une bourgeoise, nomme cet endroit ainsi, c'est pour dire... A peine arriver qu'elle scrutait déjà les magasins du regard à la recherche d'une boutique d'objets magiques en promotions. Une heure s'étaient déjà écoulées et Meiko repartit finalement avec un simple stylo de lumière. Sur le chemin du retour, "il" se mit en travers de sa route. "Il" l'a dévisagea avec peur et vigilence .. L'amour de sa vie. Sa raison de vivre. Son anti-stress number one. Ô créature céleste, elle seule pouvait décrocher un sourire de ce visage si froid : Un chat. Un félin de gouttière au pelage bis (gris moyen brunâtre) rayer de gris pinchard, entre le chaton et l'âge de raison, la boule de poil resta d'abord méfiante vis-à-vis de la grande blonde. Quant à elle (dites "la grande blonde monter sur talons pour compenser sa petite taille"), elle fixa longuement l'animal, retira ses lunettes et s'agenouilla au sol. Puis, histoire de le mettre en "confiance" , Meiko caressa et gratta gentiment le sol en poussant quelques miaulements plus ou moins crédibles. Non, en fait ils étaient à mourir de rire .. Cependant, par je ne sais quel miracle, l'animal s'avança vers la magicienne, renifla la main qu'elle lui tendait avant d'y frotter sa minuscule tête. Sa confiance étant gagnée, l'adolescente lui rendit ce geste d'affection par de délicates caresses. Trois minutes d'amour partager entre l'homme et l'animal (enfin plutôt la femme) s'étaient écoulés et la jeune fille commençait à sentir quelques crampes lui ronger les genoux ... Meiko avait pour idée de s'asseoirs dans un coin à ses côtés or, un cyclomotoriste passa bruyament à deux mètres de leurs positions, ce qui fit instantanément fuir le fragile animal. L'adolescente était assez atristré de la voir partir et pour cause : En lui caressant le dos, sa colonne vertebrale se sentait de façon alarmante. L'animal était effectivement affamer. Instinctivement, elle se lança à sa poursuite ...


[J'ai du allé dormir. La suite lundi soir au plus tôt ! En espérant qu'il n'y est pas trop de fautes ! J'étai légèrement assoupi devant le PC xD]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairy-tail-world.forumactif.com
 
Première rencontre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]
» Première nuit dans Dreamland...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: Royaume de Fiore :: Ville de Magnolia-
Sauter vers: